L’HISTOIRE DE LA MARQUE “J’ARRÊTE D’ÊTRE PARFAITE”

Hello, je suis Cindy, la fondatrice de la marque J’arrête d’être parfaite qui est née en 2016 après ma certification en coaching.

Plus jeune, je faisais partie de celles qui, comme vous peut-être, pensaient que renoncer n’est jamais une solution.
Pianiste dès l’âge de 4 ans, j’ai évolué dans un univers où les fausses notes dérangent, où la mention
Bien signifie Pas à la hauteur, et où le travail et la persévérance sont les maîtres chanteurs de la mélodie du bonheur.

J’ai grandi avec des souliers toujours bien vernis, des robes sans quasi faux pli, des collants qui ne s’effilent pas (oui, c’est possible !) et des mises à l’épreuve régulières.

Bref, je devais être au top, ne jamais rien lâcher.

Vous connaissez ce sentiment ?
J’en parle justement dans mon passage sur France 2 dans l’émission Ça commence aujourd’hui : https://www.youtube.com/watch?v=2lBPOTYTAa4 

Le culte de l’excellence et le stress de performance m’ont appris à me déconnecter de mes sentiments pour concentrer toute mon attention sur ce qu’on attendait de moi. 

L’éducation par le mérite m’a privée d’amour inconditionnel et j’avais l’impression que ce n’était jamais assez.

Peut-être, avez-vous besoin aussi de réaliser que vous êtes suffisante !

J’ai longtemps vécu chaque raté comme un échec et j’ai cherché la reconnaissance et l’approbation des autres jusqu’au burn-out.

Depuis quand n’avez-vous pas pris du temps pour vous ?

– Où en êtes-vous dans votre estime personnelle ?

– Y’a-t-il des signes de stress dans votre quotidien qui sonnent l’alarme ?

Découvrant la maternité, j’ai réalisé que mes critères de “normalité” étaient si élevés, qu’ils n’étaient pas humains.

Pour la première fois je me suis enfin autorisée à ressentir, découvrir ma valeur, accueillir mes imperfections, oser être moi.

C’est alors qu’est né le projet de me former pour accompagner les femmes qui se sentent prises au piège de ne pas vraiment être elles-mêmes, libres et épanouies. 

J’ai donné plusieurs conférences et animé des ateliers en France, en Belgique et en Suisse.

C’est comme ça que j’ai rencontré Audrey pour qui le message de “J’arrête d’être parfaite” a été une véritable révélation dans son quotidien de cadre à Paris.

J’ai personnellement accompagné Audrey durant 6 mois, et elle a pu se libérer d’une fatigue mentale intense et s’autoriser à nouveau à rêver, tout en étant libre de la quête du “peut mieux faire”. 

Très rapidement elle a souhaité être ambassadrice de la marque et aujourd’hui Audrey est responsable de la communauté Instagram qui dédramatise votre quotidien 🙂

À votre tour, vous pouvez ramollir votre perfectionnisme pour devenir Audacieuse : une femme qui ose l’imperfection parce que c’est parfait comme ça !