« Comment devenir coach de vie ?
Quel est ton parcours ?
À quoi ressemble ta pratique au quotidien ?
As-tu des conseils à partager pour se lancer ?
Quelle formation tu recommandes ?
Quel statut prendre pour démarrer ? »

Je reçois énormément de demandes de ce type et je ne peux pas répondre de manière complète et individuelle à chacune, c’est pourquoi je te dis (presque) tout ici !

Comme tu le sais peut-être, j’ai remporté mon premier concours national de piano à l’âge de 4 ans. J’ai grandi avec l’idée que je n’étais bonne qu’à faire du piano. Pendant mon congé parental je me suis retrouvée face à mon bébé, mais surtout à moi-même. Et j’ai réalisé petit à petit que je n’avais jamais osé écrire alors que j’en avais très envie. Pour dire quoi ? C’était bien là le problème : je pensais que je n’avais rien à raconter.

Mon conseil numéro 1 est :
ÉCRIS, DÉVELOPPE TA PENSÉE

Au départ, j’ai acheté un beau carnet chez Hema pour noter tout ce qui me passait par la tête. J’y faisais des résumés de livres inspirants et puis j’ai commencé à écrire pour les autres. D’abord pour le blog de l’agence de communication de mon mari, ensuite pour le blog des Fabuleuses au Foyer. À force de retours positifs, j’ai commencé à prendre confiance en moi. Je voyais que mes idées, ma créativité et mon style fonctionnaient.

Ce qui m’a vraiment fait passer un cap, c’est quand j’ai compris que je devais investir en moi-même en payant le prix. Pendant longtemps j’ai cherché des conseils gratuits. La réalité, c’est que je ne pensais pas mériter plus et que je devais me donner les moyens d’atteindre mes rêves.

Mon conseil numéro 2 est :
INVESTIS-EN TOI !

Les choses ont vraiment évolué quand j’ai commencé à lire des livres écrits par des thérapeutes ou des coachs, que j’ai traversé du pays pour me rendre à des conférences inspirantes, que j’ai engagé ma confiance et mon estime personnelle en payant des experts dans leur domaine jusqu’à 150€ de l’heure, et bien sûr une école de coaching pour être certifiée en développement personnel. En 5 ans j’ai investi près de 10.000€ pour donner le meilleur de moi-même à mes clientes.

Si tu cherches une école, je ne peux pas t’en recommander une en particulier, parce que cela dépend de ton projet, tes objectifs, la mission que tu te donnes, tes priorités de vie, ta cible, ta situation personnelle, et ce que tu es prête à prendre en mains ou à déléguer.

Le métier de coach est un métier de « couteau suisse », donc idéal pour les multi-potentiels. Tu peux très bien avoir envie d’ajouter à tes compétences l’atout d’être conférencière, auteure, blogueuse, intervieweuse, youtubeuse, webmarketeur, community-manager, webmaster, graphiste, sophrologue, naturopathe, nutritionniste, organisatrice événementielle, comédienne, musicienne, humoriste, ventriloque, clown et tout ce dont tu as envie en fait ! Devenir coach est l’occasion de (ré)inventer ta vie et d’être vraiment toi-même, tu ne peux pas faire de « copier-coller ».

Mon conseil numéro 3 est :
CONNAIS TA VISION ET PLANIFIE TES ÉTAPES.

Enfin pour la manière dont va s’articuler ton quotidien, cela va dépendre du temps que tu peux consacrer à cette activité chaque jour, de ta capacité à élargir ton réseau, et la manière dont tu vas communiquer. Plus concrètement, tu peux démarrer ton entreprise en auto-entrepreneur et commencer doucement en y consacrant par exemple 30% de ton temps de travail si tu as autre chose à côté. Il faut que tu gardes à l’esprit que le métier de coach de vie est celui d’un entrepreneur, qui travaille plus ou moins sur le web et avec des client(e)s, pas des patient(e)s.

Par où commencer ? Si tu as des idées plein la tête et que tu te sens débordée, mets par écrit toutes tes idées sur des post-it : une idée = un post-it. Tu vas te retrouver avec une montagne d’idées au sol et tu vas pouvoir réorganiser tout ça en 3 colonnes : ce qui vient à court terme (le plus urgent), ce qui vient à moyen terme, et ce qui vient à long terme. Ensuite, chaque colonne peut-être réorganisée en étapes, comme les marches d’un escalier, comme des petits objectifs atteignables à franchir un pas à la fois. Enfin, prend une photo de ce « tableau » et accroche-le dans ton bureau. Rien ne t’empêche de changer tes plans en chemin, mais au moins tu sauras où tu vas !

Mon conseil BONUS : Regarde la chaîne Youtube de David Lefrançois. Expert dans le domaine de la psychologie et de la neuroscience depuis plus de 30 ans, formateur de coach, auteur et conférencier, tu découvriras énormément d’informations de qualité dans ses vidéos.

Si tu as encore des questions, dis-le en commentaire 🙂
Et si tu souhaites que je t’aide à y voir clair dans ton projet ou des conseils plus personnalisés, contacte-moi pour un coaching !